Kréol Cap-Vert

                                        CREOLE DU CAP VERT

       A

Abert' (adj.) [abert] Ouvert(e).
Abri (v.) [abri] Ouvrir. Abri'm ess janel la d'favor Ouvre-moi cette fenêtre s'il-te-plait.
Admirá (v.) [admira] Admirer, être surpris. M' t' admirá manèr' k' l' conségui. Je serais curieux de savoir comment il a réussi. Je suis étonné qu'il ait réussi.
Afinal (adv.) [afinal] Pour finir, en fin de compte, finalement. Afinal, o ké bô krê ? En fin de compte, qu'est-ce que tu veux ?
Afronta (sb.) [Œfro)tŒ] Surmener, Presser. Bô t' n' afronta d' baí pa trabolh'. Tu as hâte d'aller au travail.
Afrontá (v.) [afro)ntŒ] Embêter, stresser. L' t' afrontá gente ma sé stória. Il embête les gens avec son histoire.
Ága (sb.) [aùga] Eau. Bô podê dá'm um kop' d'ága, d' favor. Pourriez-vous me donner un verre d'eau, s'il vous plaît. Ptá ága num baloí frod'. Mettre de l'eau dans un panier percé, faire un travail inutile, "souffler" dans un violon. / Ága kalina. Eau gazeuse (à Santo Antão). / Ága d' tambarina. Eau de tamarin. (boisson obtenue après macération du fruit du tamarinier dans de l'eau. Très désaltérant).
Agost' (sb.) [agoStu] Août.
Aízum (sb.) [ajzo)] Osselets (jeu).
Akaso (sb.) Acasou [akaùz>u] Hasard. Por akaso. Par hasard.
Akordá (v.) [akrda] Réveiller, se réveiller.
Alfazèma (sb.) [alfazEùmŒ] Plante pour infusions (facilite la digestion).
Alfinett' (sb.) [alfinet] Épingle à nourrice.
Almóç' (sb.) [almosu] Déjeuner (repas de midi). Almóç' tá na mesa. Le déjeuner est servi.
Almoçá (v.) [almosa] Déjeuner (verbe). No tá almoçá djunt'. Nous allons déjeuner ensemble. Bô krê almoçá ma mi' ? Tu veux déjeuner avec moi ?
Alt' (adj.) [Alt] Haut, grand (pour une personne). Cf. olt.
Amarèl' (adj. & sb.) [ŒmarEl] Jaune.
Amig' [amig] Amis. Amig' é amig', controt' é controt'. Les amis sont les amis, les contrats sont les contrats, on ne mélange pas l'amitié et les affaires. Mi ma el', nos é txêu amig'. Lui et moi, nous sommes de grands amis.
Amizad' [amizad] Amitié.
Andá (v.) [a)ndŒ] 1. Marcher. No tá ba t' andá. On y va (à pied). 2. Fonctionner. Manèr' k' ès kôza t' andá ? Comment ça marche ?
Anedóta (sb.) Anédota [anedotŒ] Blague, histoire drôle.
Aont' (adv.) [ao)t] Hier.
Argui (v.) [argi] Se lever, se mettre debout, se lever au réveil.
Árka (sb.) [aùrka] Coffre, malle, congélateur, glacière.
Arloj (sb.) [a{loj] (du portugais relogio) Montre (qui montre l'heure).
Arroz (sb.) Arroch [a{S] Riz. L'un des aliments de base, bien qu'il n'en soit pas cultivé au Cap Vert.
Assi' / Essi' (adv.) [asim]/[esim] Ainsi, comme ça. Bô t' fazé assi'. Tu fais comme ça.
Assod' Assott' (adj.) [asot] Rôti, cuit au four.
Atendé (v.) [atende] 1. Répondre au téléphone. M' tenta txamo'b dôz vez, ninguem k' atendé. J'ai essayé de t'appeler deux fois et personne ne répondait. 2. Servir un client. Ja bô tá atendid'. On s'occupe de vous ?
Atum (sb.) Atoum [Œtum] Thon. Arroz k' atum. Riz au thon.
Avisá (v.) [avisa] Prévenir, conseiller, avertir. E a ultimá vêz, dxa'm aviso'b C'est la dernière fois, je te préviens (laisse-moi te prévenir).
Azar [azar] Malchance, déveine. Azar sua, sorte minha. Tant pis pour toi, tant mieux pour moi.
Azedin' (sb.) [azedin] Groseilles à maquereau (connues aux Antilles sous le nom de surettes, et de cerises de Tahiti à, euh, Tahiti). Baies dont on fait un excellent pontch ou de la confiture.
Azul (adj. & sb.) Azoul [Œzul]/[Ezul] Bleu.

 

      B

Babá (v.) [baba] Baver.
Baba (sb.) [babŒ] Bave.
Babósa (sb.) [baboza] Aloès. Très utilisé dans la médecine traditionnelle.
Báfa (sb.) [baùfa] Amuse gueule, petit plat.
Bai (v.) Baille [baj] Aller. Bai, bô bem ! Va et reviens vite !
Baía (adj.) [baijŒ] Baie. Employé aussi pour désigner Baía das gatas, là où a lieu le festival chaque année au mois d'août.
Bald (sb.) [bAld] Seau.
Balkon (sb.) [balco)] Comptoir, bar.
Baloí (sb.) Baloy [baloj] Panier. Baloí d' tenté. Large panier rond à petits bords qui est utilisé pour "vanner" le maïs, c'est-à-dire séparer les grains de maïs du son, en le lançant en l'air, après qu'il ait été pilé. Cela se fait aussi en musique.
Banána (sb.) [banaùna] Banane. Banána verd', banane verte, utilisée comme légume. Banána prata (banane d'argent), banána breviana : deux sortes de petites bananes très savoureuses, avec un léger goût d'agrume (il faut avoir grandi ici pour les distinguer) fréssinette.
Banda de (prép.) [bandad«] Près de, auprès de. L' tá morá banda d' Enacol. Il habite auprès de Enacol.
Bandèra (sb.) [ba)deùrŒ] Drapeau.
Bánha (sb.) [baùnjŒ] Suif, lard, graisse, "poignée d'amour".
Bankinha (sb.) Ban'kinia [ba)kiùnjŒ] Table de nuit.
Baráca (sb.) [baracŒ] Erreur, faute de syntaxe.
Baráta (sb.) [baratŒ] Cafard, blate.
Bárba (sb.) [barbŒ] Barbe. Fazê bárba. Se raser.
Baré (v.) [bŒ{e]/[be{e] Balayer.
Barot' (adj.) [barot] Bon marché, pas cher.
Bassora (sb.) [baso{Œ] Balai.
Basta (adv.) Bachta [baùStŒ] Suffire. Bastá bô t' bibé, l'tá tro'b fom'. Il suffit que tu boives pour ne pas sentir la faim.
Baté (v.) [bate] Battre, frapper. Baté na porta. Frapper à la porte. (cf. kunki).
Batota (sb.) [batotŒ] 1. jeu d'argent (interdit en règle générale, mais toléré lors des fêtes patronales) 2. tricher. Fazê batota ma um p'soa. Tricher avec quelqu'un.
Bayon (sb.) [bajo)] Grande bouteille, petit jerrycan. Um bayon d'ága é cink skud'. Le "bayon" d'eau coûte 5 escudos.
Bazof' (adj.) [bazof] 1. Prétentieux, vaniteux, bavard. 2. Chic, bien habillé.
Baziu' (adj.) [baziuù] Vide.
Bédiu (sb.) [bediu] Habitant de Praia (un peu péjoratif).
Bèdj' (adj.) [bEdZ] Vieux, vieille.
Bem (adv.) Beign' [bEË] Bien.
Bem (v.) Bè' [beÉ] Venir. Perá, m' tá bem ! Attends-moi, j'arrive !
Berbeki' (sb.) [bE{bŒkiË] Vilebrequin, perceuse.
Bériga (sb.) [bEÒigŒ] Ventre. M' tá k' dôr d'bériga. J'ai mal au ventre. Bériga d' atum. Ventre de thon, partie du thon particulièrement moelleuse.
Bérulho (sb.) Bérouliou [baruùlju] Bruit. Aont, és fazé mut' bérulho. Hier, ils ont fait beaucoup de bruit.
Bérulhante (adj.) Bérouliante Bruyant..
Bêsta (sb.) Bèchta [bEùStŒ] Bête, stupide, abruti (très péjoratif).
Béxi' (adj.) Bèchi' [bEjSiË] Petit (pour une personne), "haut comme trois pommes".
Bibê (v.) [bibe] Boire. M' krê bibê um kóza. Je voudrais boire quelque chose.
Bigot' (sb.) [bigot] Moustache. Bô dxa cria bigot? Tu te laisses pousser la moustache?
Bik (sb.) [bik] 1. Bec. 2. lèvres, bouche. Pinta bik. Se maquiller, mettre du rouge à lèvre.
Biku (sb.) [bikù] Nombril.
Bilhett' (d'identidad') (sb.) Biliett' [biljet] Carte d'identité.
Bis (sb.) Bich [biS] Bis, répétition, rab. Ka tem ipotz' d' um bis ? Il n'y aurait pas moyen d'avoir un peu plus, un peu de "rab" ?
Bisbilioter' (adj.) [biSbiljotEjr] Fouineur, indiscret, qui fouille dans la vie des gens.
Biska (sb.) Bichka [biSkŒ] Jeu de cartes.
Bitx' (sb.) Bitch [biùtS] Bête, animal.
Bitxi' (sb.) Bitchi' [biùtSiË] 1. Petite bête, petit animal. 2. Peluche.
Biznes' (sb.) Bizness [biznes] Affaires. Da'l na rad'! Né bô biznes'! Dégage! C'est pas tes oignons!
Bluza (sb.) Blouza [bluùzŒ] Chemisier.
B'nita (adj.) [bnitŒ] Belle.
B'nitinha (adj.) Bnitinia [bnitinjŒ] Mignon(ne).
Bô (pr. p.) [bo] Tu, toi. Bô tambem ! (exclamation) Et bien toi alors !
Bof' (sb.) [bof] Poumon (animal).
Boí (sb.) Boy [boj] Bœuf. Ceux de Santo Antão, qui entraînent le "trapiz", presse à canne à sucre qui fournit le jus qui, une fois distillé, deviendra ensuite le grog font partie du folklore. S' l' n' é boí, l' é vaka. Si ce n'est pas l'un, c'est l'autre.
Boîte (sb.) [bwat] (du français) boîte de nuit.
Bóka (sb.) [boka] La bouche. Kala bóka ! Ferme-la ! mandá bóka : insulter, invectiver. Bóka t' falá, bóka t' pagá. Tu parles, tu paies. Assumes les conséquences de tes paroles.
Bokóde (sb.) Bokót' [bokot] Beaucoup. M' fika là um bokóde d' tempo. J'y suis resté longtemps. L' t' gagná um bokóde d' dinhèr'. Il gagne beaucoup d'argent.
Boléia (sb.) Bouleya [bulejŒ] Auto-stop. Bô krê boléia ? Tu veux que je t'emmène ? Dá'm boléia ! Emmène-moi (en voiture), accompagne-moi (à pied).
Bols' (sb.) [bols] Poche.
Bolsa (sb.) [bolsa] Sac (en plastique).
Bom (adv.) bon [bo)] Bon. L'é bom n'es kóza. Il est bon dans ce domaine. C'est son truc.
Bomba (sb.) [bombŒ] Bombe, pompe. Bomba d'gazolina. Pompe à essence, station service.
Boné (tmá...) (sb.) [tmabone] 1. Épier, espionner, regarder se qui se passe. 2. Raconter ce qu'on a vu, les potins.
Bonh' (sb.) Bogn' [bø] Bain, douche. Tmá bonh'. Prendre un bain, une douche. M'tá tmá bonh' na Laginha. Je vais me baigner à Laginha.
Bonk (sb.) [b)k] Banque.
Bossa (pro. poss.) [bosŒ] Tien, vôtre. L' é d' bossa. C'est le tien, le vôtre.
Bot' (sb.) [bot] Bateau. No po pé na bote. On y va.
Bóxe (adj.) Boch' [bojS] Bas.
Boys (sb.) [bojs] Garçon (de l'anglais).
Brank' (adj.) [bra)k] Blanc.
Brassá (v.) [brasa] Embrasser, prendre dans ses bras.
Brigá (v.) [briga] (se) disputer.
Brink (sb.) [brink] Boucle d'oreille.
Brinká (v.) [brinka] Jouer, blaguer. Ké k' bô t' fazé na jardim ? M' tá t' brinká. Qu'est-ce que tu fais à l'école maternelle ? Je joue.
Brinkadèra (sb.) [brinkadErŒ] Jeu, blague. Pa bô, tud' é só brinkadèra. Tu prends tout à la blague.
Brinket' (sb.) [brinket] Jouet.
Brob' (adj.) [brob] 1. A propos de la mer : agitée, mauvaise, démontée. 2. A propos d'une personne : qui a mauvais caractère, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds.
Broda / Broder (sb.) [brodŒ] Frère, compagnon (de l'anglais "brother").
Brok (sb.) [brok] Trou.
Bruma (sb.) Brouma [brumŒ] Brume. La Bruma seka, brume sèche ou l'harmattan, est le cauchemar des voyageurs aux mois de février ou mars car elle empêche les avions de décoller.
Bruxa (sb.) Broucha [bruSŒ] Sorcière. Entre autres méchancetés, elles viennent chercher les enfants sept jours après leur naissance. Pour cette raison, le septième jour après la naissance d'un enfant, on ne se couche pas avant minuit, et on fait la fête. (cf. Guarda kabéça)
Bská (v.) Voir Pská.
Bstí (v.) Bchti [bSti] Habiller, mettre un vêtement. Méxtid' bsti kasok. Il faut mettre une veste.
Bstide (sb.) Bchtid' [bStid] Robe.
Bucis (pr. p.) Bucich [busiùS] Vous. 2ième pers. du pluriel.
Buf' (sb) bouf' [buf] Pet. L' tra um buf'. Il a pété.
Bur' (sb.) Bour' [bu{] 1. Âne. 2. Stupide, idiot. L' é tan bur' ! Il est tellement idiot !
Buriss (sb.) Bouriss [bu{is] Idiotie, niaiserie! Bô fazé un prop' buriss! Tu as fait une vraie bêtise!
Burax' (sb.) Bourache [bu{aS] Jeune pigeon, pigeonneau. La soupe ou bouillon de pigeonneau "kold d' burax'" est particulièrement recommandée aux personnes affaiblies ou malades.
Buraxa (sb.) Bouracha [bu{aSŒ] Gomme, joint.
Brumedj' (sb. & adj.) Broumedj' [b{umedZ] Rouge.
But'zott' (sb.) Boutzott' [butzot] Baptême.
Búziu (sb.) Bouziou [buùzju] Buccin, gros escargot de mer. Se mange en ragoût, poêlé, refroidi en salade.
Buzod' (adj.) Bouzot' [buzot] Effronté, insolent.
B'ziná (v.) [bzinŒ] Klaxonner.
B'zofaría [bEzoferije] Prétention, vanité. Frime.
Bzôt' (pr. p.) [bzoùt] Vous. 2ième pers. du pluriel.
Bzuk (adj.) Bzouc [bzuk] Idiot, simplet.

     C

(Pensez à regarder aussi à la lettre 'K'...)
Cancera (sb.) Voir Kancer'.
Cèd' (adj.) [sEd] Tôt. M' ka t' gosta d' akordá cèd'. Je n'aime pas me réveiller tôt. Logo cèd'. Très tôt, dès le matin.
Cêg' (adj.) [sEg] Aveugle.
Cem pé (sb.) [seËpe] Scolopendre. Le seul animal vraiment dangereux à São Vicente. Sa morsure est très douloureuse pour les plus petits, mortelle pour les plus grands. Ressemble à un grand perce-oreille. Peut atteindre une quinzaine de centimètres de longueur. Le contre poison local est fait de grog dans lequel on laisse macérer un "cem pé".
Cerveja (s.b) [sErveZŒ] Bière.
Ceu (sb.) Céou [seu] Ciel.
Chá (sb.) [Sa] Thé, infusion. Chá d'móte. Infusion d'herbes.
Chã / Tchã (sb.) [tSa)] Terrain vague. Le terme a donné son nom à des quartiers de Mindelo : Chã d'c'mitèr'. Chã d'likri'.
Chiga (voir: Txegá)
Cigórre (sb.) [sig{] Cigarettes. Ranja'm um cigórre là, d'favor ! Donne-moi une cigarette, s'il te plaît.
Cint' (sb.) [sint] Ceinture. Cint' d'ségurança. Ceinture de sécurité.
Cinza (sb.) [siËzŒ] Cendre.
Cinzent' (adj. & sb.) [siËzent] Gris.
Cinzér' (sb.) [siËzEru] Cendrier.
C'mitèr' (sb.) [smiterju] Cimetière.
Coladera (sb.) [koladerŒ] Style musical: schématiquement, une morna au rythme plus rapide et plus enjoué.
Cretcheu (sb.) crétchéou [crEtSeoù] Chérie, bien-aimée.

 

 D

Dá (v.) [da] 1. Donner. Dá'm um relp ! Donne moi un coup de main. 2. fonctionner. L'ka tá dá. Il ne marche pas. Il ne fonctionne pas. 3. Mi ma el, no ka tá dá. Lui et moi, nous ne nous entendons pas. 4. Tá dá pa... Se faire passer pour... L'ti tá dá pa doíd'. Il se fait passer pour un idiot. 5. Tá dá pa... Suffire pour... Kel' k' m' gagná hoj' tá dá pa kmé manha. Ce que j'ai gagné aujourd'hui me permet de manger demain. 6. Kuidod', bô tá dá'm kéda ! Attention, tu vas me faire tomber !
Data (um) (sb.) [umdaùta] Beaucoup, plein de. M' oiá um data d' gente. J'ai vu plein de monde. L' t' falá um data d' línga. Il parle plusieurs langues.
D'cidí (v.) [dsidi] Décider.
De (prop.) [d«] 1. à (propriété) Ès é d' bossa. Celui-là est à toi. 2. de (provenance) L' é d'Praia. Il est de Praia. L' bé d' Portugal. Il vient de Portugal.
Dej / Dij (prép. & inter.) [dEùZ]/[diùZ] Depuis. Dijkónd' m' tá spero'b ! Depuis quand je t'attends ! Ça fait une éternité que je t'attends ! M' tá li dijd plo manha. Je suis là depuis ce matin.
Dentr' (adv.) [dentr] A l'intérieur.
Detá (v.) [dEta] Se coucher. M' krê detá cèd'. Je voudrais me coucher tôt.
Détod' (adj.) Détott' [deùtot] Couché, allongé.
Desfriá (v.) Déchfria [deSfrija] Réchauffer, ramener à température ambiante.
Deus Déouch [deuS] Dieu. Deus dfend ! Dieu nous garde ! S' Deus kizer ! Si Dieu le veut !
D'favor / d'favo' (loc.) [dfaùvo] S'il te plaît, s'il vous plaît.
Dfendé (v.) D'fenn'dé [defende] Défendre. Bô tá dfendé'm ? Tu vas me défendre ?
Dia (sb.) Dié [die] Jour. Dia k' bô tiver temp', bô t' bé dá'm fala.Le jour où tu auras le temps, tu viens me voir, me parler.
Diazá (loc.) [djaùza] Il y a longtemps. Diazá m' k' oyo'b. Il y a longtemps que je ne t'ai pas vu.
Dimas (loc.) [dimajs] En trop, de trop, en excès.
Disde (loc.) Depuis. El fca kalod disde aont Il est resté silencieux depuis hier.
Dispidida (v.) Dchpédid [dSpedidŒ] Le moment des adieux.
Djeu (sb.) Djéou [dZeu] 1. (poisson) "Thazard bâtard", chair similaire au thon, mais blanche. 2. Îlot. 3. Rocher qui se trouve au large de Mindelo surmonté du phare d'entrée dans la baie.
D'jlizá (v.) [dZliZa] Glisser (par exemple en marchant sur les pavés mouillés).
D'jmaiá (v.) [dZmaja] S'évanouir.
D'junt' (adv.) Djount' [dZunt] Ensemble; No tá d'junt'. Nous sommes ensembles. Se dit pour marquer l'amitié, le fait que l'on peut compter sur quelqu'un.
D'ju (adj.) Djou Radin, rapiat, égoïste.
Dletá (v.) [dleta] Durer, tarder.
Dming' (sb.) [dmiN] Dimanche. Dié d'ming' no t'ba pa missa. Le dimanche, on va à la messe.
Dmorá (v.) [dmora] Durer. Inda l'tá dmora txêu ? Ça va encore durer longtemps ?
Dnhér (sb.) D'nièr' [dnjE{u] Argent.
Dôd' / Doíd' (adj.) [dojd] Fou. Mi' n' é doíd'. Je ne suis pas fou. M' tá dôd' na bô. Je suis fou de toi.
Doent' (adj.) [dwent] Malade. L' é doente. Il est malade (maladie incurable). L'tá doente. Il est malade (maladie "passagère").
Dokument (sb.) Docoument' [dokument] Documents, papiers (passeport, carte d'identité...).
Dometot' (adv.) [dometot] Exprès, volontairement. L' ba d'metot' té Ribeirinha kompra ès kóza. Il est allé spécialement à Ribeirinha pour acheter ça.
Dona (sb.) [donŒ] 1. Propriétaire (fém.). Dona d' kasa. Maîtresse de maison. 2. Marque de respect pour une dame.
Dono (sb.) Donou [donu] Propriétaire (masc.).
Dôr (sb.) [do{] Douleur. M' sintí dôr na pé/na dent. J'ai mal au pied, aux dents.
Dormi (v.) Dourmi [durmi] Dormi. Bô ti t' dormi ? Tu dors, tu es en train de dormir ?
Drett' (adj.) [dret] Bien (caractère/santé). M' tá drett', obrigad'. Je vais bien, merci. L' é um psoa txêu/mut' drett. C'est quelqu'un de très bien, très honnête. L' n' é drett d' kabeça. Il est fou, il n'a pas toute sa tête.
Drops (sb.) [drops] Bonbons (de l'anglais).
D'scom'po (v.) D'chcom'po [dSkomp] 1. Démonter, détruire. 2. Insulter, injurier.
D'senraská (v.) D'zenrachka' [dzeÔraSka] Se débrouiller. No tá d'senraska. On se débrouille.
Dsgott' (sb.) Dchgott' [Sgot] Égouts. La na ribeira d'vinha, ès t' réga sès plant k' ága d' dsgott'. A Ribeira de Vinha, ils arrosent leurs plantes avec l'eau des égouts.
D'skançá (v.) D'chkança [dSka)nsŒ] Se reposer.
D'skulpa'm (loc.) D'chkoulpam' [dSkulpam] Excuse-moi !
D'sligá (v.) D'jliga [dZliga] 1. Débrancher. Ka tem ipotz' d'sliga télévison ? Est-ce qu'il serait possible d'éteindre la télévision ? 2. Raccrocher (le téléphone).
D'slisá (v.) D'jliza [dZliza] Glisser.
D'sisti (v.) Dzizichti Renoncer, abandonner.
D'sorientod' (adj.) D'zorientott' [dzorjentot] Désorienté, paumé, simplet.
D'spedí(v.) Dchpédi [dSpedi] Faire ses adieux.
D'spensa (sb.) D'chpensa [dSpensŒ] Remise, appentis, réserve (dans une maison).
Ds'percé (v.) Dz(a)percé [dzaperce] Disparaître.
D'spí (v.) D'chpi [dSpi] Déshabiller, enlever un vêtement.
D'spox (adv.) D'chpoch [dSpS] Après, ensuite.
Dvaga (adv. & adj.) [dvagŒ] Lent, lentement.
Dvagari' (adv. & adj.) [dvagariË] Lent, lentement, tout doucement.
D'vera (adj.) dver[dverŒ] Vrai. É d'ver?! C'est vrai?! (du portugais verdade)
Dxá / Txá (v.) [dSa]/[tSa] 1. Laisser. Dxá'm fazé ! Laisse-moi faire ! Txá'm quett'! Laisse-moi tranquille ! 2. Arrêter de. Kond' é k' bô tá dxá d' fuma ? Quand est-ce que tu vas arrêter de fumer ?
Dxí/Txí (v.) [dSi]/[tSi] 1. Descendre. 2. Perdre du poids.
Dzé (v.) [dze] Dire. Ja m' dzé'b essim. Je te l'ai déjà dit.
D'zembr' (sb.) [dzembru] Décembre.

   E

E (conj. coord.) I [i] Et.
Ébouz' (sb.) [ebuZ] Pitreries, bêtises, abus, se dit de quelqu'un qui exagère. L' tá gosta d' ébouz' ! C'est un pitre, un fanfaron, il aime faire des blagues, des bêtises. Txá d' ébouz'. Arrête de faire des bêtises.
Ebril (sb.) [Œbril]/[Ebril] Avril.
Emprestá (v.) Emprechta [«mpreSta] Prêter. Bô podiê empresta'm cem paos ? Tu pourrais me prêter cent balles ?
Enkontrá (v.) [«nko)ntra] Rencontrer.
Enraskod' (v.) Enrachkott [eÔraSkt] Embarrassé, ennuyé.
Erva (sb.) [ervŒ] Herbe. Celle qui se fume aussi..., mais n'utilisez pas ce terme pour les infusions, on pourrait mal interpréter votre demande.
Ès (pr. p.) Èch [ES] Ils, eux.
Essim (adv.) Éssi' [esim] Ainsi, comme ça.
Estrela (sb.) [estrelŒ] Etoile.
Euro (sb.) Éouro [eur] Euro.

   F

Fáka (sb.) [faùkŒ] Couteau.
Fákada (sb.) [faùkadŒ] Coup de couteau.
Fala (loc.) [faùla] Dans l'expression dá fala, parler à, rencontrer, venir voir. Bô t' bé dá'm fala kond' bô kizer. Viens me voir quand tu veux.
Falá (v.) [fala] Parler. L' t' falá fog'. Il parle comme à Fogo. Il a l'accent de Fogo. Bé dam falá Viens me parler.
Falhá (v.) Falia [falja] Manquer, rater.
Falta (sb.) [faltŒ] Manque de. M' tem falta d' vint' xkud' pa kompra arroz. Il me manque vingt escudos pour acheter du riz.
Faltá (v.) [falta] Manquer. K'é k' tá faltá ? Qu'est-ce qui manque ?
Farda (sb.) [fardŒ] Uniforme. Farda d' tropa. Uniforme de l'armée. Farda d' skóla, d'liceu. Uniforme de l'école, du lycée.
Farel (sb.) [farel] Son (de maïs) que l'on élimine en lançant les grains concassés en l'air (cf. Baloí).
Fazé (v.) [faze] Faire. Ké k' bô t' fazé ? Qu'est-ce que tu fais ? 2. M' t' fazé ón' dia um d' Janèro. Je suis né(e) le premier janvier, mon anniversaire est le premier janvier. Ès kôza tá mal feit'. C'est mal fait. Bem feit ! C'est bien fait !
F'djoz' (sb.) [fdZz] Beignets de banane.
Feio (sb.) Feï [fei] Laid, moche.
Feitiss' (sb.) [fejtis] Sorcellerie, magie noire.
Féma (sb.) [fEùmŒ] Femelle, femme (un peu péjoratif) L' é sé féma. C'est sa femme, sa compagne.
Ferr' (sb.) [fE{] Fer. Ferr' d' lizá. Fer à repasser.
Fervé (v.) [fE{ve] Bouillir. M' pó ága t' fervé. J'ai mis de l'eau à bouillir.
Festa (sb.) Fèchta [fEStŒ] La fête. Manha no tá pa festa na Calhau. Demain, on va à une fête à Calhau. Festa d' áno. Fête d'anniversaire. Festa d' carnaval. Fête de carnaval, le plus souvent privées (mais on y rentre facilement) à l'époque du carnaval. Festa d' Sanjon. Fête de Saint Jean le 24 juin à Mindelo et plus particulièrement à Ribeira de Julião. Festa d' Santa Cruz Fête de la Sainte Croix, le 3 mai à Salamansa. Festa d' San Pedro. Fête de Saint Pierre, le 29 juin dans le village du même nom. Festa d' Santanton. Fête de Saint Antoine, le 12 juin à Santo Antão.
Févrèr' (sb.) [fevrE{u] Février.
Fidj' (sb.) [fiùdZ] Enfant (descendant) Já l' tive fidj' ? Son enfant est déjà né, elle a accouché ?
Filhod' (sb.) Filiot' [filjot] Filleul(e)
Fim d' s'mana (sb.) [finds«maùnŒ] Week end.
Fingi (v.) finnji [finji] Feindre, faire semblant. Né bô fingi bô ka ti t'entendé Ne fais pas semblant de ne pas comprendre.
Fita [fita] Bande, ruban. Fita colaScotch, rouleau adhésif.
Fiu fiou [fiù] Fil. Fiu de cabela Cheveu.
Fíx (adj.) Fich' [fiùS] Bien, super. Tud' fíx. Tout va bien.
F'jon (sb.) [fZo)] Haricots.
Fká (v.) [fka] 1. Rester. Bô t' fká li, bô t' sperá'l. Tu restes là et tu l'attends. 2. devenir, changer d'état. M' ka krê fká essi'. Je ne veux pas devenir comme ça. 3. garder. Fká k' èl. Garde-le. 4. Aller, convenir (pour un vêtement) L' t' fká'm drett' ? Ça me va bien ?
Flipá (v.) [flipa] S'énerver, sortir de ses gonds.
Fódé (v.) [fode] Baiser, faire l'amour.
Fôfa (adj.) [fofŒ] Mignonne (se dit plutôt d'une petite fille que d'une femme)
Fofinha (adj.) Foufinia [fufiùnjŒ] Mignonne (se dit plutôt d'une petite fille que d'une femme).
Fofoca (adj.) Déblatérer, répandre des ragots.
Fogá (v.) [foga] 1. Se noyer. 2. S'étouffer.
Folse (adj.) [fols] Faux, trompeur. Ess rapaz é folse Ce garçon est un fourbe.
Fom' (sb.) [fom] Faim. Txorá fom'. Pleurer parce qu'on a faim, être affamé.
Fonte (sb.) [fo)t] 1. Source. 2. Fontaine. Fonte Inês. Fonte Francês. Nom de deux quartiers de Mindelo correspondant à l'origine à deux fontaines publiques.
Fóra (adv.) [forŒ] À l'extérieur (par extension, à l'étranger). L' tá fóra d'kasa. Il n'est pas à la maison. M' tá fká fóra. Je reste en dehors de cela, je ne m'en mêle pas. M'tá bá kmé fóra. Je vais manger au restaurant.
Fos' (sb.) Foch [foS] Allumette (vient de fosfora, phosphore de l'alumette)Da'm kel caixa d'fos Donne-moi cette boîte d'allumettes.
Fot' (sb.) [fot] Costume. Fot' d' makok'. Combinaison, bleu de travail.
Fot' (sb.) [fot] Photo. Tra fot'. Prendre une photo. Mákina d' fot'. Appareil photo.
Frá (v.) [fra] Percer. M'frá rod' J'ai un pneu crevé.
Fralda (sb.) [fraldŒ] Lange, couche pour bébé.
Frang' / frong' (sb.) [frAâg]/[frâg] Poulet.
Fresk (adj.) Frechk [freZk] Frais.
Freská (v.) Frechka [freZka] (se) Rafraîchir.
Fri (adj.) Fri [fri] Blessé.
Friá (v.) [fria] Refroidir M'dxa ess arroz fria! J'ai laissé refroidir ce riz.
Frijnott' (sb.) [friZnot] Plat composé d'abats de porc préparé le jour où l'on tue le cochon. cf. Txuk.
Frio (adj.) Friou [friju] Froid.
F'rod' (part. pas.) F'rott' [f«rot] Percé. M' tem bols' f'rod'. J'ai les poches percées, je n'ai pas un sou.
Frok' (adj.) [frAk] Faible.
Frok' (sb.) [frok] Veste.
F'rrott' (adj.) [fE{t] Épicé.
Frujott' (adj.) Froujotte [fruZot] Rouillé.
Frunk (sb.) Frounc' [frunk] Furoncle.
F'txá (v.) Ftcha [ftSa] Fermer.
F'txadura (sb.) Ftchadoura [ftSŒdurŒ] Serrure.
Funaná (sb.) Founana [funana] Genre musical très répandu sur l'île de Santiago, rythme saccadé et rapide joué à l'accordéon et à la barre de fer. Popularisé entre autres par Kodé di Dona, Blimundo et par Ferro Gaita.
Fund' (adj.) Found' [fund] Profond. M' ka tá tmá bonh' la, la é txêu/mut' fund'. Je ne me baigne pas là, c'est trop profond.
Funkcioná' (v.) Founctiona [funksjona] Fonctionner.
Fusk' (adj.) Fouchc' [fuSk] Saoul, ivre.
Fuská (v.) Fouchca [fuSkŒ] Se saouler

  G

Gaguéjá (v.) [gageZa] Bégayer.
Gaita (sb.) Gaill'ta [gajtŒ] 1. Harmonica. 2. Accordéon (plutôt à Santiago) 3. Maudit, satané. Es kórre d' gaita ka krê ranká. Cette maudite voiture ne veut pas démarrer.
Ganhá (v.) Gania [gania] Gagner, battre.
Garf' (sb.) Gorf' [gArf] Fourchette.
Garganta (sb.) [gargantŒ] 1. Gorge. M'tá k' dor d'garganta. J'ai mal à la gorge. 2. É so garganta. Ce ne sont que des mots, des vantardises.
Gargantud' (adj.) Gargantoud' [gargantud] Vantard.
Garopa (sb.) [garopŒ] (poisson) "Mérou à points bleus". Chair très fine, attention aux arrêtes. Excellent cuit au four ou en matelotte.
Gasoleo (sb.) Gazol[gazol] Diesel.
Gasolina (sb.) Gazolina[gasolinŒ] Essence.
Gatxá (v.) Gatcha [gatSa] Cacher, dissimuler.
Gatxod' (part. p.) Gatchott' [gatSt] Caché.
Gavet (sb.) Gavett[gavetŒ] Tiroir, chemise en papier.
Gaxtá (v.) Gachta [gaSta] Dépenser, gâcher.
Géma (sb.) [ZEùmŒ] Jaune d'œuf.
Gent' (sb.) [Zent] 1. Les gens. Ès é gent' d' fóra. Ils ne sont pas d'ici, ce sont des horsains. 2. A gent'. On. A gent' ka dzé essim. On ne dit pas ça, cela ne se dit pas. 3. "Nhas gent' !!!" Exclamation marquant l'étonnement ou la déception.
Gilett' (sb.) [Zilet] Rasoir mécanique.
Gog' (sb.) [gog] Bègue.
Gojga (sb.) [goSgŒ] Chatouille. Fazé gojga. Chatouiller.
Gongon (sb.) [go)go)] Fantôme.
Gorf' (sb.) Gorf' [gorf] Fourchette.
Gostá (v.) Gochta [goSta] Aimer. M' tá gostá txêu d' pèx. J'aime beaucoup le poisson. M' tá gostá txêu d' bô. Je t'aime beaucoup.
Gostur dia (loc.) Gochtour dié [goStur] L'autre jour.
Got' (sb.) [got] Chat.
Gota gota (loc.) [gotŒgotŒ] Goutte à goutte (système d'arrosage).
Goz' (sb.) [goz] Moquerie. Bô t' na goz' ! Tu blagues ! Tu de moques de moi !
Gozá (v.) [goza] Se moquer. Bô t' gozá k' mi' ? Tu te moques de moi ?
Gráça (sb.) [graùsŒ] Envie, impatience. L' tem graça d' konxé'b. il a envie de te connaître. M' tem graça d' k'mé katxupa. J'ai envie de manger de la catchupa.
Grarvida (adj.) gravd [gravdŒ] Enceinte (femme).
Grelhá (v.) [grelia] Griller.
Grilhod (v.) Griliod[griliod] Grillé.M'ta k'vontad d'kmé pex' grillod J'ai envie de manger du poisson grillé.
Grog' (sb.) [grog] Alcool blanc de canne à sucre (? rhum blanc) L'tá dxi kom grog' ! (de quelque chose qui n'est pas bon, qui passe mal) Ça descend mieux avec du grog.
Grinassim' (loc.) Maintenant, à présent.
Gron (sb.) [gro)] 1. Grain. Midj in gron. Maïs en grains, plat servi traditionnellement à la Saint Jean. 2. Pois chiche. Katxupa d' gron. Katchupa faite à base de pois chiches.
Guardá (v.) Gouarda [gwarda] Garder. Bô t' guardá m'el. Tu le gardes, tu le surveilles. Guardá kabèça. Fête traditionnelle, sept jours après la naissance d'un enfant, durant laquelle on reste éveillé jusqu'à minuit (ou plus tard) pour que les sorciers (massong) et sorcières (bruxa) ne viennent pas prendre l'enfant. Par précaution, on dépose des ciseaux sous le lit du nouveau né au cas où il faudrait couper les liens tissés par les sorcières et à minuit on chante.
Guentá (v.) Gouenta [Œgwenta] Supporter, résister à quelque chose.
Guera (sb.) [geù{a] 1. Guerre. Kapverd é sab, li ka tem guera. C'est bien le Cap Vert, il n'y a pas de guerre. 2. Dispute, bagarre. Aquès' la, ès tá tud' na guera. Ces deux là, ils n'arrêtent pas de se disputer.
Guizod' (adj.) Guizott' [gizot] Revenu à la poêle.

  H

Help (sb.) [xElp] voir "Relp"
Hoj' (adv.) [oZ] Aujourd'hui.
Hora (sb.) [orŒ] Heure. Bé k' oli cinko hora. Viens, il est déjà 5 heures.
Hyace (sb.) [jas] Taxi collectif, mini bus.

   I


Ijdá (v.) ijda[ijda] Aider (du portugais ajudar).
Ijgá (v.) ijga[ijga] Jouer (à un sport, à la balle, à un jeu vidéo). Igréja (sb.) [ig{eZŒ] Église. Elles sont nombreuses à Mindelo, diverses et variées, hormis l'église catholique (católica), on compte les églises adventiste (Adventista), évangélique baptiste (evangélica baptista), néo-apostolique (Nova apostólica), universelle du royaume de Dieu (Universal do reino de Deus, secte brésilienne), de Jésus Christ des Saints des derniers jours (De Jesus Cristo dos Santos dos Últimos dias), pentecôtiste "Dieu est Amour" (Pentecostal "Deus é Amor"), sans oublier les témoins de Jéhovah (Testemunho d'Jéova), et le Rationalisme Chrétien (Racionalismo cristão), qui pratique le spiritisme.
Igual (adv.) Igoual [igwal] Égal, identique, équivalent. Pa mi', l' é tud' igual. Pour moi, ça revient au même.
Imbarcá (v.) [imbarca] Embarquer. Par extension, partir à l'étranger. Diaza m' k' oio'b, bô imbarca?Ca fait longtemps que je ne t'ai pas vu, tu es parti à l'étranger?
Inda (adv.) [iùndŒ] Encore. Inda não. Pas encore.
Infestia (v.) [iùnfestjŒ] Décorer.
Inganá (v.) innegana 1. Tromper quelqu'un 2. Se tromper.
Ingli (v.) (du portugais engolir) Avaler.
Ingraxa' sapot' (v.) [iNgraSasapot] Cirer les chaussures.
Ingrot' inngrote (adj.) [iNgrot] Ingrat. Se dit de quelqu'un qui ne manifeste pas son amitié.
Inraxkod' (part. p.) Inrachcott' [iËraSkot] Embarrassé.
Insiná (v.) Inchina [i<Sina] Enseigner, apprendre quelque chose à quelqu'un. Quand' bô for grand', m' t' inxino'b. Je t'apprendrai quand tu seras grand.
Intxi (v.) Intchi [itSi] Emplir, remplir.
Intxod' (adj.) Intchott' [itSt] Prétentieux, gonflé.
Intxoss' (sb.) Intchoss' [itSs] Furoncle.
Inzol' (sb.) innezol [inzol] (du portugais anzol) Hameçon.
Ipotz' (sb.) [ipotz] Hypothèse. Ka tem ipotz' ! Il n'en est pas question ! Ka tem ipotz' bô t' andá mas d'vaga' ? Tu ne pourrais pas aller un peu plus lentement ?
Irmon (sb.) [irmo)] 1. Frère. Frère et sœur. Mi ma el', nos é irmon. Lui et moi, nous sommes frères (peut signifier aussi, nous sommes de grans amis). Es é irmon. Ils sont frère et sœur. 2. Ami. Irmon ! Pour interpeler quelqu'un.

   J

Já (adv.) [Za] 1. Déjà. Já l' bai. Il est déjà parti. 2. tout de suite, à l'instant. Já m' tá bai. Je pars tout de suite.
Janèr' (sb.) [ZanE{u] Janvier.
Janta (sb.) [Za)tŒ] Le dîner.
Jantá (v.) [Za)ta] Dîner. No t' jantá no Sodade. On va dîner au Sodade.
Jardi' (sb.) [ZardiË] 1. Jardin. 2. Jardi' (infantil) École maternelle.
Jet' (sb.) [jet] Don, talent. Bô tem jet pa po'm nerv' Tu as le don pour m'énerver.
J'gá (v.) [Zga] Jouer (au foot ball, au hand ball, à l'ouril...)
Jinjib' (sb.) [ZiËZib] 1. Gencives. 2. Nom d'une herbe utilisée en infusion.
Jogo (sb.) Jogou [Zogu] Match. No ti t' oiá jogo. On regarde le match. Le foot ball est un élément très important des loisirs des hommes capverdiens. Chacun est supporter d'une équipe depuis sa naissance et il n'en changera pour rien au monde. La préférence va généralement aux principales équipes portugaises (Benfica, Sporting ou Porto) et simultanément aux équipes locales (Mindelense, Academika, Amarante...).
Juis' (sb.) Jouiss [Zouùis] Jugement, bon sens, faculté de raisonner. Bô perdé juis? Tu es devenu fou?
Julh' (sb.) Jouliou [Zuùlju] Juillet.
Junh' (sb.) Juniou [Zuùøu] Juin.
Juvita (sb.) [ZuviùtŒ] Voiture de transport public découverte, pickup.

 

    K

K' (conj. sub.) [k«] 1. Que. M' tem k' bai. Il faut que je m'en aille. 2. Injonction, il ne faut pas que,. K'bô m'xé na el' ! N'y touche surtout pas ! K' bô falá ma el ! Ne lui adresse pas la parole.
K' (prép.) [k] 1. avec. Bô t' fala k 'mi ? Tu me parles ? C'est à moi que tu parles ? 2. de. M' snhá k' bô. J'ai rêvé de toi.
Ka / k' (adv.) [ka] Ne, négation. M' ka sabé. Je ne sais pas. M' ka krê. Je ne veux pas. M' k' ouvi. Je n'ai pas entendu.
Kabeça (sb.) cabaisse [kabEsŒ] Tête. M' tá k'dôr d'kabeça. J'ai mal à la tête.
Kabeçada (sb.) [kabEsadŒ] Coup de tête.
Kabel' (sb.) [kabEl] Cheveux, chevelure, poils. Pintiá kabel'. Se peigner. Pintá kabel'. Teindre les cheveux. Fazé kabel'. Aller chez le coiffeur, se faire coiffer. M'otxa um fiu de kabel na sopa! J'ai trouvé un cheveu dans la soupa.
Kabra (sb.) [kaùbra] 1. Chèvre. 2. garce (très péjoratif).
Kadiot' (sb.) [kadjot] Cadenas.
Kafé (sb.) [kafe] Café, petit-déjeuner. Kafé é tónt' hora ? Le petit déjeuner est à quelle heure ?
Kaí (v.) Caï [kai] Tomber.
Kaïkaï (sb.) [kajkaj] Petit chemisier près du corps, top.
Kaís (sb.) Quaill'sse [kajs] Quais. L' tá trabalha la na Kaís. Il travaille sur les quais.
Kaixa (sb.) Caill'cha [kajSŒ] Caisse.
Kalá (v.) [kala] Se taire. Kalá bocá! Tais-toi! Ferme ta bouche! Resposta por kalada, set' s'mana d'lembrança. Lorsque quelqu'un ne répond pas aux insultes, celui qui insulte s'en souviendra durant sept jours.
Kalça (sb.) [kalsŒ] Pantalon.
Kalçá (v.) [kalsa] Chausser. Kalçá sapott'. Mettre ses chaussures.
Kalda (sb.) [kalda] Jus de canne à sucre fraîchement pressé.
Kalod' (adj.) Kalott' [kalot] Qui se tait, silencieux.
Kalor (sb.) [kalor] Chaleur. Casta d'kalor é ess ! Quelle chaleur !
Kamião (sb.) [kamjao)] Camion.
Kamizóla (sb.) [kamizolŒ] T-shirt.
Kançá (v.) Kansa' [ka)sa] Fatiguer.
Kancer' (sb.) Kansere' [ka)ser] Fatigue. Ess koz é un kancer' d'kabeça!Ce truc, c'est une prise de tête!
Kançod' (adj.) Kançott' [ka)sot] Fatigué.
Kanéta (sb.) [kanEtŒ] Stylo bille.
Kanhambra (adj.) Kaniambra [kanja)mbrŒ] 1. fatigué, las, sans énergie. 2. fauché, sans le sou. (On entend aussi Kanhambrot' [kanja)mbrot])
Kanhot' (sb.) Kaniott' [kanjot] Pipe. Traditionnellement fumée par les femmes d'un certain âge.
Kanja (sb.) [ka)ÔZŒ] Soupe consistante, comprenant riz, pâtes et viande ou poisson.
Kara (sb.) [kara] Visage, face. S'bô tem um kóza pa dzé'm, dzé'm l' na kara. Si tu as quelque chose à me dire, dis le moi en face. Kara d' ku. Insulte (vulgaire).
Karn' (sb.) [karn«] Viande. Karn' d'txuk' viande de porc. Karn' d'vaka viande de bœuf.
Karregá (v.) [ka{ega] Porter, charger (des containers sur un bateau, par exemple)
Karta (sb.) [kartŒ] Lettre. Karta d' konduçon. Permis de conduire.
Kartèra (sb.) [kartEùra] Porte-feuille.
Karton (sb.) [kartoâ] Carte ... d' téléfon' de téléphone. Karton Visa. Carte Visa. Karton vint' i quatro horas. Carte de crédit locale (la seule qui fonctionne dans les distributeurs).
Kasa (sb.) [kaùzŒ] Maison. M' tá para kasa. Je rentre à la maison. L' t' mora na kasa d' sé mãe. Il habite chez sa mère. É yogourt' d' kasa. C'est un yaourt fait maison. Kasa d' bonh'. Salle de bain. Li n' é kasa d' sogra. Tu n'es pas chez toi. Ne fais pas le bazar. M' tá bai pa kasa d' mort'. Je vais présenter mes condoléances.
Kasá' (sb.) [kaza] Se marier.
Kask (sb.) Cachk [kaSk] Croûte, carcasse, carapace, écorce.
Kaská (v.) Cachka [kaSka] Peler, éplucher.
Kaskoí (sb.) Cachcoy [kaSkoj] Cailloux, gravier.
Kasod' (adj.) Kasott' [kazot] Marié.
Kasok' (sb.) [kazok] Veste, blouson.
Kastigá (v.) Cachtiga [kaStiga] Punir.
Katxor (sb.) Katchour' [katSu{] Chien.
Katxupa / Catchupa (sb.) Catchoupa [katSupa] Plat traditionnel, à base de maïs, éventuellement de haricots, avec, selon le cas, du poisson ou de porc. Katxupa guizod'. Plat traditionnel du petit déjeuner : catchupa passée à la poêle avec des oignons revenus dans le beurre et éventuellement un œuf sur le plat.
Kavála (sb.) [kavalŒ] Maquereau (ou presque).
Kavol' (sb.) [kavol] Cheval.
Kaxot (sb.) Kachotte [kaSot] Carton (caisse).
Kaxom (sb.) Kachon [kaSon] Cercueil.
Kazok' (sb.) Kazok [kazok] Veste, blouson.
K'di (v.) [kdi] Répondre. Ningem ka tá k'di. Personne ne répond (au téléphone, à la parte...). João, k'di bô mãe. Jean, réponds à ta mère.
K'djer (sb.) [kdZe{] Cuiller.
Kebrá (v.) [kébra] Casser, briser.
Kébrod' (part. pas. & adj.) Kébrott' [kebrot] Cassé. L' tiv' um acident', sé kórre tava tud' kebrod'. Il a eu un accident, sa voiture était détruite. / Fauché, sans le sou. M' tá kébrod'.
Keimá (v.) Queill'ma [kejma] Brûler. M' keimá. Je me suis brûlé.
Kem (inter. & pr. relat.) [keÔ] Qui.
Kerditá (v.) [kErdita] Croire.
Kinta (adj. & sb.) [kintŒ] 1. Cinquième. 2. Jeudi.
Kintal (sb.) [kintal] Cour intérieure (dans une maison).
Kixumb' (fazé...) (sb.) Kichoumb' [kiSumb] Dénoncer, moucharder.
Kizer (v.) [kizer] Vouloir, au subjonctif. S'bô kizer, m'podé bai ma bô. Si tu veux, je peux venir avec toi.
Klara (sb.) [klarŒ] Blanc d'œuf.
Klor' (adj.) [klor] Clair.
Kmé (v.) [kme] Manger. M'tá kmé'l sé raï (de l'anglais "high") Je vais lui dire deux mots. Je vais l'engueuler.
K'niott' (sb.) [knjot] Beau frère.
Kóiv' (sb.) Coïv' [kojv] Chou.
Kóko (sb.) Cócou [koku] Noix de coco.
Kol (inter.) [kl] Quel. Hoj' kol é dié ? Quel jour sommes nous aujourd'hui ?
Kola (sb.) [kolŒ] 1. Colle. 2. Kolá Sanjon. Danse traditionnelle de la Saint Jean.
Kolá (v.) [kola] 1. Coller. 2. a) danser la Kolá Sanjon. b) danser en se rapprochant fortement de sa/son partenaire, en bougeant à peine (sur quelque musique que ce soit), forme de danse explicitement érotique.
Kold' (sb.) Cold' [kold] 1. Bouillon. 2. Kold' d' pex'. Plat de poisson, comparable à notre mattelotte.
Kom / k' (prép.) [ko)m] / [k'] 1. avec. Cf. ma. 2. de, à propos de. M' snhá k' bô. J'ai rêvé de toi. L' t' percé k' bô. Il te ressemble.
Komp' (sb.) [komp] Campagne. L' t' mora na komp. Il habite à la campagne.
Kompanheir' (sb.) [kompanjEjr] Compagnon, ami.
Kompó (v.) [kompo] Réparer.
Kompra (sb.) [komprŒ] Achats. Fazê kompra. Faire des courses.
Komprá (v.) [kompra] Acheter.
Kompromiç' (v.) Comproumiss Engagement, promesse.
Kónde (inter.) [kândP] Quand.
Kondução (sb.) Condouçon [ko)ndusao)] Conduite. Scóla d'condouçon. École de conduite.
Konduzí (v.) Condouzi' [ko)nduzi] Conduire.
Konkista (v.) Conkichta' Draguer, séduire.
Konseguí (v.) [ko)nsegi] Réussir.
Konsolansa (sb.) [ko)nslaânsŒ] Condoléances. La cérémonie des condoléances a lieu dans la maison du défunt et dure plusieurs jours. On vient s'asseoir dans une salle où l'on a installé plusieurs chaises et on reste quelques instants, entre un quart d'heure et une demi-heure, avec les membres de la famille, généralement en silence. En sortant, on dit "Um konsolansa".
Konstipod' (adj.) Konchtipott' [ko)nStiot] Enrhumé.
Kont' de (prop.) [ko)ntd«] À propos de. No tava t' falá cont' d' viajá. On était en train de parler de voyage.
Kontá (v.) [ko)nta] 1. Compter. 2. Ranconter. Kontá stória, anedóta. Raconter des histoires, des blagues.
Kontès' (v.) [ko)ntE] Arriver, se produire.
Konversa (sb.) [ko)nve{sŒ] Conversation, discussion. K'bô xatia'm kond' m' tá na konversa ma gente. Ne viens pas m'embêter quand je suis en pleine discussion.
Konversá (v.) [ko)nve{sa] Converser, discuter. No ka tá brigá, no tá só t' konversá. On ne se dispute pas, on parle.
Konvidá (v.) [ko)nvida] Inviter. M'podé konvido'b pa jantá ? Je peux t'inviter à dîner ?
Konvit' (sb.) [ko)nvit] Invitation.
Konxé (v.) Konché [ko)nSe] Connaître. M'tá konxé'b, so m' ka t' lembra bô nome. Je te connais, mais je ne me souviens plus de ton nom.
Kop' (sb.) [kopu] Verre (récipient).
Koré (v.) [kore] Courir. Bzot koré d' mi ! Vous me fuyez, vous m'évitez.
Korete (sb.) [koret] Kiosque à musique, et plus particulièrement celui de la Praça Nova où la fanfare municipale se produit tous les dimanches à 19 heures.
Kórr' (sb.) [ko{] Voiture. Ondê gent' podê lugá kórr' ? Où est-ce qu'on peut louer une voiture ?
Kortá (v.) [korta] Couper. Es kortá'm téléfon'. On m'a coupé le téléphone.
Kossá (v.) [kosŒ] Démanger, gratter. Ess pexe kossá'm! Ce poisson me gratte! (il est gâté).
Kosta (sb.) Kochta [koStŒ] 1. Côte. Kosta d' marfim. Côte d'Ivoire. 2. Dos. M' tá k' dor na kosta. J'ai mal, des douleurs dans le dos.
Kox' (adj.) Koch' [koS] Boiteux. / Cuxim (n. p.) [kuSim] Boiteux. Surnom d'une personnalité mindelense, longtemps maire de la ville.
Kôza (sb.) [koùzŒ] Chose, truc, machin...
Krãges (v.) cranguès Crabe.
Krê (v.) [kre] Vouloir. M' krê komprá... Je voudrais acheter... M' ka krê. Je ne veux pas, je n'ai pas envie. M' krê'b txeu. Je t'aime.
Krèd' (interj.) [krEd] Et bien ça alors !
Kréditá (vbj.) [krEdita] Croire.
K'sament' (sb.) [kzament] Le mariage.
K'stum (sb.) K'chtoum [kStum] Coutume, habitude.
Ktus' (adj.) Ktouss' [ktus] Stupide, enfoiré...
Kú (sb.) [ku] Cul.
Kuéka (sb.) Couéka [kwEka] Culotte.
Kuidá de (v.) Couida de [kwidad«] Veiller à, faire attention à, surveiller. L' t' gostá d' kuidá d' ménin'. Elle aime s'occuper d'enfants.
Kuitad' (sb.) Couitad' [kwitad] Pauvre fille/femme...
Kuidod' (part. p.) Couidott' [kwidot] Attention !
Kuitod' (sb.) Couitod' [kwitod] Pauvre garçon/homme... Kuitod' de mi! Pauvre de moi!
Kulpa (sb.) Coulpa [kulpŒ] Faute, culpabilité. É bô kulpa. C'est ta faute. N' é nha kulpa. Ce n'est pas ma faute.
Kunki (v.) Counqui [kuÔki] Frapper à la porte. Bô t'kunki e bô t'entra. Tu frappes et tu entres.
Kurioz (sb. & adj.) [kurioùz] Curieux, indiscret.
Kurs' (sb.) Cours' [kurs] 1. Cours. L' t' fazé kurs d' francês na Alliance Française. 2. Faire ses études. L' t' fazé, l' ba trá kurs' na Brasil. Il fait ses études au Brésil.
Kuskus (sb.) Couchcouch [kuSkuS] Gâteau de farine de maïs ou de manioc. Se mange généralement chaud avec du beurre, du "mêl" et du fromage, accompagné de café (de préférence de Santo Antão ou de Fogo) au lait à l'occasion du "lanch". Kabel d' kuskus. Cheveux crépus.
Kutxi midj' (v.) Coutchi midj' [kutSimidZ] Piler le maïs. Après l'avoir pilé, le maïs est utilisé entre autres pour la Catchupa.
Kuzid' (part. pas.) Couzid' [kuzid] 1. Cuit à l'eau. 2. (sb.) Pot au feu.
Kuznhá (v.) [kuznja] Cuisiner, faire la cuisine.
K'zínha (sb.) [kziùnja] La cuisine (local).
K'zinha (Um ... de) (loc.) [umkzinjŒd«] Un petit peu de

     L

La (adv.) [la] Là, là bas. La na França. Là bas en France. Akel' la. Celui-là (éloigné) cf. Li.
Ladrá (v.) [lad{a] Aboyer.
Ladrão (sb.) Ladron [lad{o)] Voleur, voyou.
Lanch' (sb.) [la)<S] Collation, repas "léger" en fin d'après-midi.
Láma (sb.) [lamŒ] Boue, gadoue.
Lápa (sb.) [lapŒ] Patelle, "chapeau chinois".
Lápix (sb.) Lapich' [laùpiS] Crayon à papier.
Laranja (sb.) [lara)<ZŒ] Orange.
Lembrá (v.) [lemb{a] Se souvenir. M' ka t' lembra d' sé nome. Je ne me souviens plus de son nom.
Lenha (sb.) Lènia [lEnjŒ] Petit bois. Nia avó t' kuznhá na lenha. Ma grand-mère fait la cuisine au feu de bois.
Lént' (sb.) [lEnt] Lentille optique, lunettes. Sem lént', m' ka t' oiá nada. Sans lunettes, je n'y vois rien. L' t' uza lént'. Il porte des lunettes.
Lete (sb.) [lejt] Lait / Lete d' vaka. Lait de vache. / Lete d' kabra. Lait de chèvre. / Lete d' láta. Lait en poudre. / Lete d' pakott'. Lait UHT. / Lete kondençod'. Lait concentré sucré
Létra (sb.) [lEtrŒ] Écriture. Bô tem létra b'nit'. Tu as une belle écriture.
Levá (v.) [leva] Emmener. M'podê levá'l pa' kasa ? Je peux l'emmener chez moi ?
Li (adv.) [li] 1. Ici. Li na Kapverd'. Ici au Cap Vert. 2. És li 'sim. Celui-ci (proche) cf. La.
Licrim' (sb.) [likriË ] Romarin. Chã d'licrim. Nom d'un quartier de Mindelo.
Ligá (v.) [liga] 1. Lier, relier, brancher. Telecom tá bem manha ligá téléfon'. Les télécoms viennent demain brancher le téléphone. 2. appeler au téléphone. M'tá ligo'b hoj' da tard'. Je t'appelle cet après-midi (au téléphone). 3. M'oió'b na praça, bô ka nem liga'm. Je t'ai vu sur la place, tu n'as même pas fait attention à moi.
Limão (sb.) Limon [limao)] Citron.
Limp' (adj.) [limp] Propre.
Limpá (v.) [limpa] Nettoyer. Bô podê limpá'm es kórre ? Pourrais-tu nettoyer la voiture ?
Línga (sb.) [liËgwŒ]/[liËgŒ] Langue. Línga d'sintanton. La langue, le créole de Santo Antão.
Linguóde / Linguado (sb.) [liËgwot] /[liËgwadu] Désigne des poissons plats, proches de la limande ou de la sole.
Línha (sb.) [liùnjŒ] 1. Ligne, ficelle, cordelette. 2. Ligne téléphonique. Línha kaí. La communication a été interrompue.
Lixe (sb.) Liche [liS] Détritus, poubelle.
Lixívia (sb.) Lichivia [lSivjŒ] Eau de javel. Utilisée très diluée pour nettoyer les salades ainsi que, à raison de quelques gouttes dans l'eau pour la rendre potable.
Lizá (v.) [liza] Repasser le linge.
Lóça (sb.) [losŒ] Vaisselle.
Lod' (sb.) Lott' [lot] Côté. Lod' da la. De ce côté-là, là-bas.
Lófa (adj.) [loùfŒ] Nul (d'une personne), incapable, bon à rien.
Log' (adv.) [logu] Tout de suite, à l'instant, immédiatement. M' baí log'. Je suis parti tout de suite. 'té log'. A tout à l'heure.
Lom'bá (v.) [lo)Éba] Battre, frapper, rouer de coups.
Lomb' (sb.) Lom'be [lo)Ébu] 1. Colline, hauteur. 2. Dos. L' Karrega'l na lomb'. Il l'a porté sur le dos.
Lott' (sb.) [lot] Ceinture, ceinturon. S' bô ka t' ouvi, m' tá do'b lott. Si tu n'écoutes pas, je vais te donner des coups de ceinture. (se pratique malheureusement encore beaucoup).
Luz (sb.) Luj [luZ] Lumière, par extension, électricité. Ka tem' luz. Luz ja baí. Il n'y a pas d'électricité. Ils ont coupé l'électricité. Luz torná bem. L'électricité est revenue.

    M

Ma (prép.) [ma] Avec. Fká ma mi'. Reste avec moi.
Mã (loc.) main [maE)ù] Prends! Tiens! (du portugais tomar)
Maçã (sb.) maçain [masE)ù] Pomme.
Madrínha (sb.) Madrinia [madriùnjŒ] Marraine. / Madrínha d'porta. Deuxième marraine, qui accueille l'enfant à la porte de l'église. / Madrínha d'kasament'. Témoin de mariage (femme).
Madur' (adj.) Madour [madour] Mûr.
Maf (adj.) [maf] mauvais (pour une odeur).
Maguá (v.) Magoua [magwa] Offenser, blesser moralement (du portugais magoar).
Maguod' (part. p.) Magouott' [magwot] Offensé, blessé, vexé.
Maí' (sb.) Maill' [maju] Le mois de mai.
Mákina (sb.) [maùkinŒ] Machine. Mákina d' fot. Appareil photo.
Makok (sb.) [makok] 1. Singe 2. Rusé, filou. 3. Cric. 4. Tenue de travail.
Malagueta (sb.) [malagEùtŒ] 1. Petit piment oiseau. 2. Sauce au piment (à manier avec précautions) Ès malagueta é txêu/mut' f'rott'. Cette malagueta est très forte.
Malandr' (sb.) [mala)d{u] 1. Paresseux, glandeur. 2. Fripon, escroc.
Malandriss' (sb.) [mala)d{is] 1. Paresse, fainéantise. 2. Filouterie, friponnerie, escroquerie.
Malcriod' (adj.) [malcriot] Mal élevé, malpoli.
Maleducod' (adj.) [maleducot] Mal élevé, malpoli.
Malfitiss' (sb.) [malfits] Sorcellerie, magie noire.
Malta (sb.) [maùltŒ] 1. Groupe de personnes, bande (de jeunes). 2. Bière de malte (sans alcool et légèrement sucrée).
Máma (sb.) [maùmŒ] Poitrine, sein. Dá máma. Allaiter, donner le sein. Trá d' máma. Seuvrer.
Mandjac' (sb.) [ma)dZak] Désigne un noir (couleur de peau) et plus particulièrement un africain du continent. (péjoratif)
Mandod' (sb.) Man'dott' [ma)dot] Tâche, travail. L' t' fazé mandott'. Elle fait son travail, en l'occurrence, elle fait le ménage ou la cuisine, s'agissant d'une femme.
Mandrong' (sb.) [ma)dro)k] Désigne un Portugais (péjoratif). Sens propre : cochon blanc.
Manèra (inter. & sb.) [manEùrŒ] 1. Comment, de quelle manière ? Manèr' k' bô tá ? Comment tu vas ? Manèr' k' bô konseguí isso ? Comment as-tu réussi cela ? 2. Manière. Bô t' fazé'l manèr k' bô kizer. Tu fais comme tu veux. Ès é k' é manèra falá k' gente ? C'est une façon de parler aux gens ? Kada um tem sé manèra. Chacun a sa façon de faire.
Manga (sb.) [ma))ÔgŒ] Mangue. La saison va de juin à août. On en trouve principalement deux sortes, les manga d' terra, à la peau verte et épaisse, à la chair savoureuse fortement mentolée, et relativement filandreuse. Evitez d'y mordre à pleines dents ou prévoyez des cure-dents. De la même taille mais de couleur jaune orangée, les Manga strangèra viennent de Santiago. Plus grosses et plus rares, les Manga bidjago viennent également de Santiago et sont plus proches de celles que l'on importe en France. Manga vóp désigne les mangues tachées un peu trop mûres.
Manha (adv.) Mania [manja] Demain. 'té manha, s' Deus kizer ! A demain, si Dieu le veut.
Manha (sb.) Mania [manja] Matin, matinée. Consolod' t'abri só d'manha. Le consulat n'ouvre que le matin. Manha gent' t' oiá. On se voit demain. Manha d' manha. Demain matin.
Manhent' (adj.) Manienn'te [manjent] Gourmand.
Manível (sb.) [maniùvEl] Manivelle.
Mao (adj.) [ma] Mal, mauvais, méchant.
Març' (sb.) [marsu] Mars.
Marèl (adj.) [marEl] Jaune.
Margoz' (adj.) [ma{goz] Amer/amère.
Marisk' (sb.) Marichc' [ma{iSku] Fruits de mer. Arroz k' marisk'. Riz aux fruits de mer.
Márka (v.) [marka] Marquer, fixer un rendez-vous. M'ta marka consult pa sexta Je vais prendre rendez-vous pour vendredi.
Martel (sb.) [ma{tEl] Marteau.
Mas (adv.) Mach [maS] Plus. M' krê mas. J'en voudrais plus, j'en voudrais encore. Ka tem' mas. Il n'y en a plus. Mas kinz dia. Quinze jours de plus. Mas ou menos. [majzumeùnuS] Plus ou moins, comme ci comme ça, couci couça.
Más (sb.) Mach [mas] Paquet de cigarettes. M'ta leva un más d'marlbor J'emporte (j'achète) un paquet de Marlboro.
Massong' (sb.) [maso)g] 1. Franc maçon. (vient du français) 2. Sorte de s

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site